Métis Beach

Éditeur BOREAL
Paru le
Sur commande : Délai de 5 à 14 jours
Papier Disponibilité ISBN: 9782764623053
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782764643051
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782764633052
Offrir en cadeau numérique

« « Croyez-vous en Dieu, monsieur Carr ? » Cette question, on me la poserait souvent désormais, et toujours avec un air entendu. Comme si, déjà, on cherchait à débusquer en moi l’imposteur. Après tout : ne pas croire en Dieu dans ce pays n’est-il pas antiaméricain ? » À cinquante ans, le scénariste Roman Carr est au sommet de sa gloire. Sa série télévisée « In Gad We Trust », satire cinglante de l’Amérique et de sa relation avec Dieu, fait un tabac. Roman Carr, né Romain Carrier, se taille une place enviable à Hollywood, aboutissement d’un long parcours tortueux pour ce Gaspésien qui a fui son village dans des circonstances troubles en 1962, à l’âge de dix-sept ans. À la fois roman d’apprentissage et fresque historique, « Métis Beach » est le grand récit de l’Amérique des sixties. Il traduit à merveille l’extraordinaire mouvement de libération qui a marqué cette époque, les dérèglements qui l’ont accompagné, mais surtout l’irrépressible idéalisme qui a emporté toute une jeunesse. « Métis Beach » est l’histoire d’un homme qui a vu son rêve se réaliser puis lui échapper. C’est une célébration du bien suprême qu’une certaine Amérique a rêvé de léguer : le droit de chacun à la liberté.

Les libraires craquent

  • Un délice littéraire par la librairie boutique Vénus

    Une recherche historique exhaustive sur la réalité culturelle de l'époque et une plume efficace nous permettent de plonger avec ravissement dans ce roman où se rencontrent sans jamais se heurter réalité et fiction. LE roman de l'été!!!

  • Un roman à lire ! par la librairie Exèdre (l')

    Un premier roman qui nous permet de découvrir le grand talent de l'auteure Claudine Bourbonnais. Une écriture agréable, un sens du récit accrocheur et une trame historique passionnante font la force de Métis beach. À lire !


  • Commenté dans la revue Les libraires par Chantal Fontaine, librairie Moderne

    C’est un premier roman bien ficelé et d’une maîtrise rare que nous offre l’auteure. Le texte coule de source et foisonne de détails qui dénotent une recherche acharnée. Solide et ambitieux, ce livre se lit tout de même facilement. Dans les années 60, le jeune Romain Carrier s’enfuit de Métis Beach, empêtré dans une histoire de viol où tout l’accuse, une affaire qui le hantera toute sa vie. Il arrive sans un sou à New York et retrouve une amie, une auteure féministe, qui le prend sous son aile et le traite comme son fils. Il évolue dans un milieu huppé, goûte à ses facilités et participe aux mouvements populaires. Le destin de celui qui est devenu Roman Carr, célèbre scénariste d’une série provocante, ondule au gré d’une époque riche de ses extrêmes.

Les libraires vous invitent à consulter

Le 12 août, j’ai (encore) acheté un (deux, trois…) livre québécois

Par publié le

« Magique », « un fantasme de libraire », « émouvant », « inoubliable » : 24 heures plus tard, les libraires n’en reviennent toujours pas. Le 12 août 2015 a été une journée d’exception. Les libraires du Québec sont heureux, reconnaissants. Partout dans la province, des lecteurs ont convergé vers leur librairie de proximité, poussés par une ferme volonté de se procurer un livre d’ici. L’atmosphère des librairies était féerique. Les lieux débordaient de clients. Les libraires s’élançaient de l’un

Le 12 août, j’ai acheté un livre québécois…

Par publié le

Tout a commencé par un échange entre deux auteurs (Patrice Cazeault et Amélie Dubé). Leur constat : pour dynamiser le marché du livre québécois, il faudrait acheter plus de livres. C’est vrai, si plus de livres étaient vendus, cela serait plus simple. Cela donnerait un peu d’oxygène aux écrivains, éditeurs et libraires qui ne l’ont pas eu facile au cours des derniers mois. Une page Facebook a ainsi été créée. Puis, un à un, les gens ont annoncé leur participation. En cœur, ils claironnaient « L

Vous aimerez peut-être...

X